lundi 11 février 2013

Tenue de fête (ou la revanche du Ferrero) (2)


A l'origine, ce corset était prévu pour le concours "tenue de fête" de Thread & Needles (comme le nom de l'article l'indique). Vous pouvez voir les participantes et les gagnantes ici, et vous pouvez constater que je ne figure nulle part : normal, j'ai fini le corset hier et de toute façon il est raté. Ça ne se voit pas sur la photo car il est à moitié caché et surtout complètement flou, mais je le redis, ce corset fut un véritable échec. Passons sur le choix du tissu qui a suscité de grands doutes dans mon entourage dès le début (voire le 1er article sur le sujet). Le véritable problème, c'est le patron, ou plutôt l'adaptation du patron à mes mesures. Cela dit, j'ai appris de cet échec : la prochaine fois, je ferai une vraie toile ! Si vous voulez constater le ratage, je vous invite à lire ce qui suit.


 
 Vu comme ça, il n'a pas l'air si affreux, je vous l'accorde. Les coutures sont droites, le biais correctement posé, le tissu ne plisse pas trop, il affine un peu la taille, etc.

 Le laçage du dos est joli, le ruban de satin turquoise rehausse bien le tissu-lamé-bizarre.

De profil cela me fait presque une silhouette 1900. Mais, me direz-vous, c'est bizarre avec ce haut par-dessus ? Figurez-vous qu'il est là pour une raison bien précise ...

Les empiècements de la poitrine sont beaucoup trop étroits, un peu trop longs, pas bien coupés et très très bizarres. Je vous épargne les photos sans le haut noir à fleurs : j'ai les seins sous les bras et c'est pas beau à voir.  

Pourtant ça avait bien commencé, j'ai soigneusement cordé (c'est à dire glissé des ficelles entre deux coutures parallèles) une partie de mon tissu pour y couper les empiècements et j'étais très fière de moi, ça rendait bien visuellement et surtout la tenue du tissu était extraordinaire.


Mais je n'avais pas bien adapté le patron à mes mesures, et c'est sans appel, ce corset est importable tel quel pour moi. Je suis bien déçue, mais j'ai retenu la leçon :
 1°- ne pas se précipiter sur un patron de corset hyper complexe quand on n'en a fait que 4 ou 5
 2°- prendre le temps de faire une toile. Puis une 2ème, voire une 3ème et une 4ème si nécessaire !
 3°- devant l'évidence du ratage, ne pas se voiler la face mais s'arrêter tout de suite pour essayer de corriger le défaut avant d'avoir fait toutes les finitions.

Je vous laisse avec une photo à peu près correcte, où on voit que la ligne du corset est quand même jolie... Il faudra que j'aie le courage de refaire ce patron, un jour !


10 commentaires:

Le raton couseur a dit…

Bonjour, pour moi qui suis sur le point de faire mon premier corset, ce post est veritablement effrayant... Pourtant, il est très beau !

Ségolène a dit…

non non non il ne faut pas avoir peur ! Avec un bon patron basique, de la concentration et de la minutie c'est bien moins difficile que ça en a l'air, un corset...

Mademoiselle a dit…

Je reconfirme ce que dit Ségolène, il ne faut pas avoir peur. Il faut juste faire preuve de beaucoup de patience. De prendre ses mesures correctement, et surtout de faire plusieurs toiles.

Claire - l'Elfe a dit…

Je ne le trouve pas si raté que ça ce corset ! Surtout si tu as travaillé sans toile, le résultat est plutôt remarquable !
Je suis en train de travailler le corset en cours, et j'ai pu mesurer la difficulté de la mise aux mesures. Ma toile était un peu un échec...
Allez, bon courage, le prochain sera encore mieux !

La Philo a dit…

Mon Dieu, c'est une tuerie ce corset !

Dame Béa a dit…

En ce moment je suis à fond sur les corsets. je trouve ça trop beau. Tu me fais un peu peur mais j'ai trop envie d'essayer . Je vais commander un kit chez Alysse. Mais le plus simple. Combien de temps as tu mis pour le faire ? Persévérance quand tu nous tiens....

Le raton couseur a dit…

Bon, allez, je vais me lancer ! J'ai presque réuni toutes les fournitures. J'ai fait une demi-toile. Je vais faire l'autre moitié. La question que je me pose (en éternelle débutante que je suis), c'est que j'ai beaucoup de mal à voir comment ajuster le patron en fonction de ce que donne la toile. En plus, ce n'est pas aussi épais que le vrai corset, et puis est-ce qu'on met les baleines à la toile, ou bien ce n'est pas la peine ? Tout ça, tout ça, quoi :)

Ségolène a dit…

@Claire : j'ai quand même fait une toile. Enfin, une demi-toile sans baleines. Autrement dit, à peu près complètement inutile pour ajuster un corset... J'avais lu quelque part qu'il faut parfois jusqu'à 16 toiles à quelqu'un comme Mr Pearl pour ajuster parfaitement un corset : à la fois c'est désespérant, et en même temps ça rassure !

@La Philo : c'est gentil de dire ça, mais ça continue je vais devoir poster une photo sans le haut en dessous, pour qu'on voie bien ce qui ne va pas ! :-}

@Dame Béa : mon intention n'était pas du tout de faire peur, mais en effet quand on s'attaque trop vite à un patron trop compliqué c'est plus difficile. Je n'ai pas compté le temps qu'il m'a fallu, mais comme il y a beaucoup de détails et de finitions compliquées plutôt beaucoup. Je n'ai jamais utilisé les kits de chez Alysse mais je commande mes fournitures chez eux. Pour des conseils et de supers tutoriels, tu peux aller sur Foundations Revealed, une partie des articles sont gratuits (http://www.foundationsrevealed.com/articles/free/beginner)

Ségolène a dit…

@Le raton couseur : je viens de voir ton commentaire. Pour la toile je pense qu'il est nécessaire d'en faire une entière et de la baleiner, ça prend du temps mais ça vaut le coup ! Pour t'aider dans l'ajustement, si tu lis l'anglais il y a ce fantastique tutoriel : http://www.foundationsrevealed.com/images/stories/downloads/CorsetmakingRevolution.pdf

J'ai hâte de voir vos corsets terminés !

Mathilde a dit…

Bonjour !

Bon ben malgré les points négatifs que tu mets en avant, moi je le trouve très beau ton corset. J'aime particulièrement le laçage, ça fait très reconstitution de costume pour un film.
Pour avoir été modèle pour des corsets (je ne les fait pas moi même) d'amies, j'ai l'impression qu'aucun corset n'est parfait. Le corps humain ne l'est pas (une cote mal placée, des seins pas "dans les clous"...) et il faut adapter le corset à cela. Et malgré de nombreuses toiles, mes amies semblent toujours surprises du résultat une fois fini.
Je pense que l'essentiel est d'être contente du résultat, moi je le trouve très joli.
Bravo, parce que moi je n'aurai jamais put arriver à un tel résultat!