lundi 11 janvier 2010

Corset encore, 18e toujours, et spécial kassdédi aussi

Rien de neuf à l'horizon polonaise, mais voici le dessin qui est à l'origine de futurs costumes, et de nombreuses heures d'ourlets. Réalisé en cours de biologie (les insectes du patrimoine, les champignons, les bactéries, etc). A gauche, la dinde couturière, à droite, la bucheronne relieuse:




Ce message est donc aussi en l'honneur et à la gloire de ma comparse couturière, qui est comme je le disais plus haut à l'origine relieuse, mais que voulez vous je dois être contagieuse.

session couture du dimanche après-midi

Un aperçu donc de son futur corset pirate:
un "créneau" avec son biau biais de satin


Et en attendant des photos des costumes portés, voici pour patienter un lien vers le blog de Morgane, une autre restauratrice de livres qui a eu l'occasion de travailler sur des robes de style XVIIIe en papier, et à Versailles s'il vous plait!


7 commentaires:

Kleo a dit…

Bon, j'ai hâte de voir les choses portées ! Y'a pas à dire, ça claque, le biau biais de satin.

sandra a dit…

les coutures de travers aussi. c'est pour l'illusion d'optique. hop tu regardes le corset, hop tu choppe le tournis. ouaiouai, hyper estudié.
et merci ségo, c'est un honneur :)
The VIP (vachement impressionnante piqueuse)

sandra a dit…

choppes* -_-

Morgane a dit…

Pour info, je crois que la "couturière" des robes en papier c'est Isabelle de Brochgrave!

Laure a dit…

Ségo!!
je viens de découvrir ton blog!
il est merveilleux!
je le met direct en lien sur le mien!
continue ainsi :)

et sinon, tu prends les commandes?
(dit oui dit oui dit oui!!!!)

sego a dit…

merci Laure! Et oui je prends les commandes, et plus ce qu'on me demande est fou, plus ça m'intéresse de la faire. J'attends tes idées ;-)

Laure a dit…

chouette!
il ne me reste plus qu'à reprendre mes idées et mes crayons de couleur!