mercredi 19 août 2009

Vionnet, ou l'origine de la robe peplum


Je suis allée voir il y a quelques jours l'expo sur Madeleine Vionnet au musée des arts décoratifs, et je n'ai pas été déçue... J'y ai vu ce que je m'attendais à voir, à savoir les robes merveilleusement coupées en biais des années 30, et en particulier celles en tulle que mon professeur à l'INP a restaurées. Mais j'ai aussi eu quelques surprises...



Les variations sur le thème antique m'ont littéralement fascinée. Les robes "4 mouchoirs" sont absolument géniales, et très bien mises en valeur dans l'expo (présentées à plat, drapées sur des mannequins, et même avec une petite animation vidéo pour expliquer leur construction).

robe "4 mouchoirs", hiver 1920


Et, toujours dans le style antique, j'ai été sciée par l'audace et la modernité des robes de soirée des années 30-40. Dos-nus, décolletés jusqu'au nombril et dans le dos, drapés croisés laissant apparentes de grandes zones de peau, etc. Alors bien sûr les jupes restent longues jusqu'aux pieds, mais quand même! On a parfois tendance à l'oublier mais à cette époque on savait comment mettre les femmes en valeur, et comment les rendre diablement sexy... Les robes portées par Beyoncé sur le tapis rouge n'ont rien à envier à celles que dessinait Mme Vionnet!


robe du soir, été 1938

2 commentaires:

Emilie a dit…

Je suis allée voir cette expo hier. Je suis tombée amoureuse de ces robes à l'antique. J'y ai même trouvé ma future robe de mariée.
J'ai aussi été bluffée par les robes noires en tulle qui jouent sur les effets de matières et de transparences...
Bref j'ai ADORE et j'y retournerai bien d'ailleurs pour continuer à rêver ! :)

sego a dit…

si tu veux on y va ensemble, je voulais y retourner pour prendre quelques notes et faire des croquis